↑ Revenir à La ferme

Wwoof

Sommaire de la page :

  1. L’explication du wwoofing
  2. Fonctionnement du wwoofing
  3. Le wwoofing chez moi
  4. Le wwoofing court ou wwoof-visite

1. Le wwoof ou wwoofing

Non, ce n’est pas l’aboiement de mon chien pour accueillir les visiteurs ! D’ailleurs, je n’ai pas de chien… Je vous donne le lien vers l’article de Wikipédia pour vous l’expliquer.

Pour faire court, il s’agit d’un échange entre un accueillant (hôte) et un visiteur (wwoofeur, wwoofeuse), le visiteur offrant du temps et une force de travail quelques heures par jour en échange du gîte et du couvert. A cet échange basique et matériel s’ajoute l’échange humain en discussions, apprentissages, expériences… et la possibilité pour le wwoofeur et la wwoofeuse de voyager à moindre frais.

Ces échanges sont encadrés par une organisation internationale et par des associations dans les différents pays. Pour faire du wwoofing, il faut donc être adhérent à cette association. Ce qui permet d’être assuré, et aussi, de limiter les abus parce que malheureusement lorsqu’il y a des choses chouettes mises en place, il faut toujours que certaines personnes les dévoient, dans un sens ou dans l’autre…

2. Comment ça marche ?

Une fois inscrit sur le site, vous cherchez les lieux que vous souhaiteriez visiter et aider, en fonction de différents critères et des annonces que les hôtes déposent sur le site.

Ensuite vous contactez directement le lieu qui vous intéresse pour savoir si les hôtes pourraient vous recevoir au moment où vous le souhaiteriez.

Après quelques échanges, si c’est bon, vous allez sur place et c’est parti pour une nouvelle expérience, des découvertes et des échanges.

3. Le wwoofing à l’Al-Terre-Ferme

( mise à jour mars 2017 )

Voici mon annonce sur le site officiel :

Dans l’agglomération d’Orléans, je vous propose de venir participer aux activités de mise en place des installations de production (serres, irrigation, bâtiments…), de mise en culture, et autres activités physiques de gestion d’une petite ferme urbaine en cours d’installation pour une production essentiellement maraîchère démarrant en 2017.
Philosophie : décroissance, agroécologie, permaculture, non-violence.
Productions à venir : maraîchage, apiculture, poules pondeuses.
Dans une optique de cohérence globale écologique, le lieu est non fumeur (plus d’explications).
Mes compétences linguistiques sont très limitées (juste un peu d’anglais)… Il vaut mieux que vous parliez un minimum français.
Pour tous les détails et beaucoup d’autres informations, consultez le site internet de la ferme, à commencer peut-être par la page spéciale WWOOF (c’est celle-ci).

A laquelle je rajoute :

  • Nous habitons à 3 dans la maison avec ma compagne et un bébé (1 an et demi), quand il n’y a pas de wwoofeur, mais je suis le seul à travailler sur la ferme.
  • Les cultures n’ont pas vraiment démarré. J’en suis toujours à l’aménagement de la ferme et à la préparation. Les activités sont donc davantage orientées bricolage que jardinage. (J’espère que ça va changer rapidement). (exemple d’activités du mois de juin 2016 : clôture pour les moutons, volière pour les poules, plantation tardive de pieds de tomate, maçonnerie d’un mur en briques, avancement de la serre…)
  • Merci de me contacter par mail, avec le mail utilisé pour votre inscription au site du wwoofing et de m’expliquer un minimum votre démarche (pourquoi vous faîtes du wwoofing et pourquoi choisir ma ferme), et puis bien sûr les dates d’arrivée et de départ que vous souhaiteriez. Si vous avez un régime alimentaire particulier, merci de le signaler.
  • Afin de permettre à un maximum de personnes différentes de venir, les accueils ne dépasseront pas un mois et je privilégierai ceux de 15 jours si j’ai plusieurs demandes.
  • Organisation de la journée (sauf exception) : nous travaillons le matin et nous déjeunons ensemble le midi (préparation repas, vaisselle, rangement en commun). L’après-midi chacun vaque à ses occupations (possibilité d’aller faire du tourisme à Orléans…) et l’on se retrouve le soir pour dîner.
  • On s’active du lundi au vendredi et le week-end est libre. Je peux prêter un vélo pour faire des balades.
  • Ces temps de travail sont établis pour respecter l’esprit de la Charte du wwoofing (que chaque adhérent wwoof devrait avoir lue), mais évidemment si vous voulez donner un coup de main supplémentaire et m’accompagner davantage dans mes activités, c’est possible 🙂
  • Les repas sont bio et végétariens à 98%, et équilibrés.
  • L’hébergement est en chambre individuelle, ou en tentes si vous préférez. de mai à septembre puisque nous accueillons un 2ème bébé à partir d’avril 2017 dans notre famille et que notre maison actuelle lui sera réservée.
  • Les toilettes sont sèches.
  • Un accès à Internet est possible par câble Ethernet (pas de wifi).
  • Si vous êtes accro au café, je n’aurai pas de quoi alimenter votre addiction.
  • Apportez des vêtements de travail (qui ne craignent pas d’être salis), chauds ou pas selon la saison. Je peux prêter des bottes sauf dans les tailles moins communes (en dessous du 38 et au dessus du 45), mais si vous en avez qui vous conviennent, il sera plus confortable de les prendre.
  • Je n’ai pas répondu sur le profil wwoof aux cases à cocher « Enfants OK » et « animaux OK » parce que OUI ou NON est trop réducteur, cela dépendra de la situation, du moment… Demandez moi si vous êtes dans un des cas. Mais sachez que les animaux ne rentrent pas dans la maison par exemple.
  • Attention, nous démarrons la construction de notre maison en mai 2017. Les activités proposées seront donc encore davantage liées au bricolage et à l’éco-construction.

4. Wwoof-visite

Pour un wwoofing sans hébergement, c’est sur cette page.

Wwoof-visite

Cette page fait la suite de celle-ci qui explique le principe du wwoofing en général. Bien que n’ayant pas encore commencé réellement mon activité, je reçois de plus en plus de demandes de visite. La ferme pédagogique n’est pas ouverte, et je ne peux consacrer du temps à chaque demande même si pour l’instant la …

Voir la page »